Théâtre Antique en Arles

LE THEATRE ANTIQUE EN ARLES

arles-roman-theater-pillar-ruins.jpg

CLIQUEZ ICI POUR VISITER LE THEATRE ANTIQUE EN 3D

Le théâtre antique d'Arles a été construit à la fin du Ier siècle av. J.-C , sous le règne de l'empereur Auguste, juste après la fondation de la colonie romaine.

Commencé vers 40/30 av. J.-C., il fut achevé vers l'an 12 av. J.-C. devenant ainsi l'un des tout premiers théâtres en pierre du monde romain.

Le théâtre s'inscrit sur le decumanus du quadrillage romain. Le théâtre antique d'Arles fait l'objet d'un classement au titre des monuments historiques par la liste de 1840

Le théâtre initial comprenait trois parties : la cavea, espace semi-circulaire recevant les spectateurs, la scène où jouaient les acteurs, et le mur servant à la fois de décor et de fermeture au monument.

La cavea, d'un diamètre de 102 mètres, pouvait accueillir 10 000 spectateurs assis sur 33 rangées de gradins. À Arles, le théâtre contenait donc deux fois moins de spectateurs que les arènes et le cirque. Les spectateurs y étaient répartis par appartenance sociale : le peuple en haut et les chevaliers et notables sur les gradins inférieurs et l'orchestre.

La scène proprement dite était constituée d'une plate-forme de bois de 50 mètres de long sur 6 mètres de large et abritait la machinerie du théâtre dans ses substructions.

Le mur du fond était décoré sur trois niveaux d'une centaine de colonnes d'ordre corinthien dont seules deux ont résisté au temps. Le mur, supportait probablement un auvent pour protéger la scène des intempéries. Des niches, dans le mur, abritaient une statuaire d'inspiration grecque, à l'instar de la Vénus d'Arles, objet d'une restauration controversée, qui fait aujourd'hui partie des collections du Louvre.

220px-venus-arles.jpgLe théâtre, à la différence de l'amphithéâtre ou du cirque, offrait des spectacles où se produisaient des comédiens ; il s'agissait de tragédies, comédies, mimes et pantomimes romaines ou grecques à destination d'un public probablement plus raffiné.

Ces pièces de théâtre, jouées essentiellement lors de fêtes données en l'honneur des dieux, étaient gratuites afin que tous puissent y assister. Cependant, parfois on y offrait des spectacles uniquement dédié aux hommes. De plus, les femmes et les enfants étaient obligés d'être accompagnés par un homme adulte.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site